fbpx

Supprime le mot problème de ton vocabulaire!

Il est clair, que si tu te focalise sur le « problème » à résoudre, celui-ci va faire qu’augmenter. Pourquoi? Parce que comme je te l’explique dans cet article (Les choses ont l’importance que TU leur donne), lorsque tu te focalise sur quelque chose, cela augmente naturellement son ampleur.

En y apportant ton attention, tu vas y apporter également de l’énergie. Et comme toute énergie se transforme, celle que tu mets dans tes « problèmes » va continuer à les alimenter. Ainsi, tu arrives au schéma du serpent qui se mord la queue. Et là, il est beaucoup plus difficile d’en sortir.

De ce fait, si tu penses constamment à tes problèmes, ces derniers, vont faire qu’augmenter. Pour te donner des exemples concrets pour toi, penses à ce que tu imagines être des problèmes, dans ta Vie.

  • Est-ce qu’ils ont une place importante pour toi?
  • Est-ce que tu penses qu’ils sont faciles à résoudre?
  • Est-ce que tu as plus de problèmes ou de solutions?

Intéressant non?

Encore une fois, c’est le genre de chose que bien des personnes, durant ton apprentissage de la Vie, ne t’ont pas aidé à appliquer. Mais aujourd’hui tu es là pour t’en sortir! Et c’est ce que je vais essayer de t’apporter, dans la chronique d’aujourd’hui.

Du coup, y a t’il une solution pour ne plus voir de « problèmes »?

Il est clair que oui, sinon, je n’aurais pas utilisé ton temps si précieux, pour te faire lire ces lignes sans raison.

Comme pour tout, il y a toujours plusieurs pistes envisageables. Comme à mon habitude, je vais t’en donner 1. Celle que j’utilise et qui fonctionne le mieux (pour moi en tout cas). Après, libre à toi de la modifier, afin qu’elle te corresponde, car comme tu le sais, nous sommes tous différents. Par ailleurs, il est important que tu utilises ce qui vibre pour toi, autrement cela ne fonctionnera pas.

Quelle peut bien être cette solution? 

La solution que je te propose aujourd’hui, est de te focaliser sur les solutions!

En agissant ainsi, tu vas penser solutions et plus « problèmes ». Cela va engendrer de nouveaux schémas, qui vont te permettre de toujours trouver une issue, à une « situation temporaire ». Car oui, tout « problème » a sa solution, TOUJOURS!

Après tout, un « problème » peut également être vu comme un « challenge » de la Vie, pour t’aider à avancer. En le nommant ainsi, par exemple, tu vas te rendre compte qu’il sera plus à ta portée et, de ce fait, plus facile à surmonter.

Ok, et comment le faire?

Pour te focaliser sur les solutions, il faut que tu penses constamment à ce que tu pourrais faire, pour résoudre cette « situation temporaire ». Ainsi, tu vas concentrer ton esprit (et par la même occasion ton pouvoir créateur), sur la résolution de cette situation.

Un exemple te sera utile, je pense:

Tu n’as plus de pain pour ton petit déjeuner. Tu as en réalité une foule de solutions qui s’offrent à toi:

  • Tu peux aller en acheter
  • Tu peux manger autre chose (fruits, céréales, etc.)
  • Tu peux ne pas déjeuner
  • Tu peux aller chez un voisin, demander un morceau de pain pour te dépanner
  • Etc.

Voilà, le genre de reflex à prendre. Au départ, cela peut paraître compliqué, pour certaines situations, mais avec le temps, tu y arriveras rapidement.

Imagines ce que tu pourras réaliser en étant focalisé sur les solutions? À la maison, à ton job, etc.

En résumé:

Transfères ton regard sur la solution. Cela te permettra d’investir de l’énergie au bon endroit. Ainsi, tu vas, avec le temps, te rendre compte que tu trouves d plus en plus facilement de solutions, pour des « situations temporaires », même si elles sont désagréables.

N’oublies pas que:

Tu es le créateur(trice) de TA Vie. Que tu peux choisir d’en faire ce que TU veux.

Je te souhaite une excellente journée, un bon week-end, et on se retrouve demain, pour une nouvelle chronique!

Et si je te parlais de la puissance des énergies?

Si tu as le temps, écris un petit commentaire en dessous, sur les sujets que tu aimerais lire dans mes chroniques. Je me ferais une joie de pouvoir les développer pour toi!

Prends soin de toi, à demain.

Jonathan

%d blogueurs aiment cette page :